Processus géants et dragons

Les processions traditionnelles d'immenses effigies de géants, d'animaux ou de dragons englobent un ensemble original de manifestations populaires festives et de représentations rituelles. Ces effigies sont apparues pour la première fois dans les processions religieuses urbaines à la fin du XIVe siècle dans de nombreuses villes européennes et continuent de servir d’emblèmes d’identité à certaines villes belges (Ath, Bruxelles, Dendermonde, Malines et Mons) et françaises (Cassel, Douai, Pézenas). et Tarascon), où ils restent des traditions vivantes.

Performance et construction de géants

Les représentations, mêlant souvent procession laïque et cérémonie religieuse, varient d'une ville à l'autre, mais suivent toujours un rituel précis dans lequel les géants se rapportent à l'histoire, à la légende ou à la vie de la ville.

La construction d'un géant et sa maintenance constante nécessitent des mois de travail et de savoir-faire dans de nombreuses techniques compte tenu de la diversité des matériaux utilisés. Bien que ces expressions ne soient pas menacées de disparition immédiate, elles subissent un certain nombre de pressions, telles que des changements majeurs dans les centres-villes et un tourisme croissant, ce qui nuit à la nature spontanée et populaire du festival.

géants et dragons traditions Belgique France

Belgique

La Belgique a presque des géants 1500 sur son sol. Leur apparition remonte au 15ème siècle; Goliath de Nivelles, qui est mentionné dès 1457, est le plus ancien géant belge connu. Les Belges ont aussi le plus grand géant d’Europe, Jean Turpin de Nieuwpoort, qui dépasse les compteurs 11.

France

Le géant est l'un des symboles de la région Nord-Pas-de-Calais. Il fait l'objet de pratiques culturelles ancestrales toujours vivantes. Présent dans les festivals et événements régionaux, il représente la communauté nordique. La région compte actuellement plus de géants 450, répartis sur tout le territoire.

traditions des géants et des dragons jean le bucheron

Il existe néanmoins des zones intrarégionales plus dynamiques, situées autour des points centraux. La partie flamande de la région est un pays de géants; chaque ville en possède un ou plusieurs. Les exemples incluent Reuze Papa et Reuze Maman de Cassel, Tisje Tasje de Hazebrouck, Jean de Bûcheron et La Belle Hélène à Steenvoorde et Totor de Steenwerck.

Au sud, dans le Languedoc, se trouve le poulain de Pézenas, et en Provence, la tarasque de Tarascon (Bouches-du-Rhône).

Message plus ancien Message plus récent

0 Commentaires

Il n'y a pas encore de commentaires. Soyez le premier à en poster un!

Laisser un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant leur publication